avocat-contester-pv-dehan-schinazi-radar-anti-bruit

Bientôt en France : les radars qui verbalisent les véhicules bruyants

Date FLA, Article modifié le

Dans le cadre du projet Loi Mobilités impulsé par le Gouvernement, l’Assemblée nationale vient d’adopter un amendement visant le développement de radars anti-bruit. Les deux-roues sont dans le collimateur de l’État…

 

Un système basé sur le modèle britannique

Cet amendement est une réaction directe à une étude menée en 2017. Elle montre que :

  • 44 % des habitants de l’Ile-de-France se plaignent du bruit des deux-roues motorisés
  • 9 Franciliens sur 10 souhaitent que les contrôles et les sanctions des plus bruyants soient renforcés

 

La réponse donnée par le Gouvernement à ces plaintes, c’est la mise au point d’un radar anti-bruit, dont les prémices étaient apparues l’année dernière et qui est aussi en cours de développement dans d’autres pays, notamment au Royaume-Uni.

 

Nom de code du radar anti-véhicules bruyants : « Méduse »

Le radar anti-bruit français devrait être basé sur le capteur acoustique mis au point par Bruitparif, l’association à l’origine de l’étude évoquée ci-dessus. Dénommé « Méduse », il est doté de 4 microphones pour percevoir les sons à 360 degrés. Il est décrit ainsi sur le site officiel de l’organisation :

 

radar-anti-bruit-avocat-contester-pv-dehan-schinazi

 

L’arrivée des premières verbalisations des véhicules trop bruyants ne sera pas avant au moins deux ans, le temps que prenne place « l’expérimentation de la constatation des niveaux d’émissions sonores des véhicules par des appareils de contrôle automatique« . Et ce, sans compter le délai d’obtention du décret obligatoire pour fixer la procédure d’expérimentation du radar en question…

 

Crédit photo : Radars-Auto.com




Date FLA, Article modifié le