help-avocat-permis-de-conduire-dehan-schinazi-permis-am

Permis AM : des changements à connaître depuis le 1er mars 2019

Date Yohan Dehan, Article modifié le

Prix du paquet de cigarettes, loi sur l’égalité salariale : de nombreux changements sont entrés en vigueur le 1er mars 2019. Parmi eux : la réforme du permis cyclomoteur et voiturette. Explications signées Help Avocat.

 

Le permis AM, c’est quoi ?

Comme expliqué sur le site officiel de la Sécurité routière :

 

La catégorie AM du permis de conduire est équivalente au Brevet de Sécurité Routière (BSR). Elle n’entre pas dans le régime du permis à points. Ce permis peut être délivré à partir de 14 ans à l’issue d’une formation spécifique de 7 heures, délivrée par les écoles d’enseignement de la conduite automobile. Le BSR reste valide. Tout permis de conduire autorise la conduite des véhicules relevant de la catégorie AM. La carte sécurisée AM est valable 15 ans à compter de la date de sa délivrance. Cette validité est inscrite sur le document.

 

Deux types de véhicules sont concernés. Le premier : les cyclomoteurs de cylindrée inférieure ou égale à 50 cm3 et dont la vitesse est limitée par construction à 45 km/h. Le second : les voiturettes et petits quads de cylindrée inférieure ou égale à 50 cm3 pour un moteur essence ou inférieur ou égale à 4 kW pour un moteur Diesel.

 

Premier changement du 1er mars 2019 : une formation plus longue

Le 1er mars 2019 a vu l’entrée en vigueur de deux changements à connaître concernant ce permis AM. Le premier, c’est que la formation dure désormais une heure de plus, soit 8 heures au total, réparties en 2 demi-journées. Cette heure supplémentaire servira à sensibiliser les jeunes conducteurs aux risques routiers. À noter : la présence d’un parent ou d’un représentant légal est exigée pour les mineurs.

 

Deuxième changement du 1er mars 2019 : un équipement exigé dès la formation

Le second changement, c’est qu’un équipement est désormais obligatoire lors de la formation pour les élèves. En pratique, chaque élève doit donc être équipé des éléments suivants :

 

  • un casque de type homologué
  • des gants adaptés à la pratique de la moto (soit possédant le marquage NF, CE ou EPI, soit renforcés et munis d’un dispositif de fermeture au poignet)
  • un blouson ou une veste à manches longues
  • un pantalon ou une combinaison (les coupe-vent ne sont pas autorisés)
  • des bottes ou des chaussures montantes (les bottes en caoutchouc ne sont pas autorisées)



Date Yohan Dehan, Article modifié le