help-avocat-permis-de-conduire-contester-pv-radar-dehan-schinazi

Un PV annulé car le panneau était trop près du radar

Date Yohan Dehan, Article modifié le

À Nantes, un retraité a été flashé par un radar sur une portion du périphérique limitée à 70?km/h, mais son PV a été annulé. Le motif plaidé ? Le défaut d’information.

 

Un automobiliste flashé à 78 km/h au lieu de 70

La portion de périphérique concernée figure parmi celles où la vitesse maximale autorisée est de 70 km/h et non de 90 km/h. L’automobiliste concerné a été flashé à 78 km/h, avec une vitesse retenue de 73 km/h, au lieu des 70 km/h.

 

65 mètres de distance seulement entre le panneau d’information et le radar

Ce qui a poussé le retraité à contester, c’est le fait que la seule information délivrée sur la bretelle d’accès est celle de l’existence d’une « zone de contrôle de vitesse », sans plus de précision, suivie d’un seul panneau « 70 km/h rappel »… installé à une soixantaine de mètres seulement du radar.

 

Pour le tribunal de police, la distance minimale entre un panneau et le radar n’est prévue par aucun texte légal ; toutefois, tout conducteur doit jouir d’un temps raisonnable pour adapter sa vitesse. Or, dans ce cas précis, la distance de 65 mètres n’a pas permis à l’automobiliste de décélérer à temps pour réduire sa vitesse à 70 km/h. Conclusion : la contravention a été annulée.




Date Yohan Dehan, Article modifié le