dehan-schinazi-flash-avocat-permis-de-conduire-arabie-saoudite

Arabie saoudite : jour J pour les femmes au volant

Date FLA, Article modifié le

Jusqu’au dimanche 24 juin, une femme au volant d’une voiture était improbable en Arabie saoudite. Depuis, l’interdiction a été levée.

 

Les routes de Ryad prises d’assaut par les Saoudiennes le week-end du 23 juin 2018

C’est une victoire de rang et à la très forte symbolique pour les Saoudiennes, qui demeurent inféodées aux hommes du pays. Aussitôt l’expiration de l’interdiction prononcée, des femmes ont commencé dans la nuit à sillonner au volant les avenues brillamment éclairées de la capitale Ryad et d’autres villes du royaume.

 

Des écoles de conduite dédiées aux Saoudiennes

Le royaume a délivré les premiers permis de conduire à des femmes. Certaines ont échangé leur permis étranger contre un permis saoudien après avoir passé un test. D’après un cabinet de consultants, environ trois millions de femmes pourraient se voir attribuer un permis et commencer à conduire d’ici 2020. Des auto-écoles pour femmes ont déjà vu le jour dans des villes comme Ryad et Djeddah.

 

La levée de cette prohibition historique devrait aussi avoir un impact économique. Selon une estimation de Bloomberg, la fin de l’interdiction devrait stimuler l’emploi des femmes et, conséquemment, ajouter 90 milliards de dollars à l’économie du pays d’ici à 2030.




Date FLA, Article modifié le